Un savoir-faire

A/ La qualité : indispensable

 L'excellence de la qualité est inévitable pour une marque tel que Coca-Cola, qui dépasse l'étiquette d'une simple marque comme toute les autres, car étant bu plus d'un milliard de fois par jour, la marque à la bouteille doit donner une qualité optimale, dans le but de donner pleine satisfaction aux consommateurs.The Coca Cola Company est le leader mondial de fabrication et travaille avec un réseau de partenaires embouteilleurs qui produit plus de quatre cents marques de boisson.

 Pour répondre parfaitement aux attentes, Coca-Cola a bien compris depuis longtemps qu'elle doit s'adaptée au public et non l'inverse, c'est pour ça que ça viabilité de sa croissance commerciale à l'échelle mondiale passe par une parfaite compréhension des cultures locales, et notamment des préférences dans les activités de travail, de loisir et de détente ce qui va permettre de répondre de façon précise à toutes les demandes des consommateurs, et surtout à ce dont ils ont besoins au quotidien.

 La qualité est au centre, car que ce soit n'importe quel produit, Coca-Cola veut procurer un plaisir intense à chaque produit consommé, c'est pour ça que l'entreprise à son propre système de gestion de la qualité : The Coca Cola Quality System qui a était conçu par une équipe interfonctionnelle mondiale et administré par la direction supérieure de The Coca Cola Company. Coca-Cola veut être la meilleur à tous les niveaux, et ça, sans exception, ce qui constitue la marque de fabrique de la maison.

En 1999, Coca-Cola avait subi l’interdiction momentanée de distribuer ses produits en France et en Belgique, en raison d’une « incapacité à être claire sur la traçabilité de ses produits », ainsi que l’avait justifié alors Marylise Lebranchu, Secrétaire d’Etat au commerce. Depuis, les choses ont évolué.Afin de garantir aux consommateurs une qualité des produits irréprochable, Coca-Cola Entreprise se targue aujourd’hui d’une politique de maîtrise de la qualité tout au long de la chaîne d’approvisionnement avec des règles rigoureuses de sécurité alimentaire d'où cela le programme « Food Industry Program » de Coca-Cola qui est destiné à renforcer les mesures d’hygiène, développer la communication sur la sécurité alimentaire et systématiser le partage des bonnes pratiques ce qui démontre une nouvelle fois que la compagnie veut être sans égale dans la qualité de ses produits, et par ce fait, il faut réussir une qualité optimale lors de la production. D'ailleurs, près de six mille contrôles de qualité sont réalisés chaque jour dans chacune des cinq usines d’embouteillages françaises.

Coca-Cola, comme tous les acteurs du secteur des liquides alimentaires, rencontre une difficulté accrue dans la traçabilité puisque le produit est un liquide. La traçabilité n’est donc efficace que par le biais d’un marquage strict de son emballage dont il faut assurer le suivi en amont et en aval.

Un paramètre essentiel pour assurer la pérennité du groupe qui a fait de la traçabilité l’une de ses priorités, l’associant étroitement à l’identité même de ses produits. Une garantie prioritaire désormais pour les acheteurs aussi. 


B/ Un éternel renouvellement

 Au fil des années, Coca-Cola a su proposer et innover sa gamme de produits dû aux attentes des consommateurs, en effet cette dernière possède deux mille huit cents produits, soit un choix immense pour un public qui est de plus en plus nombreux. En effet, car en moyenne, un milliard et demi de bouteilles sont bu chaque jour dans le monde. Pour attirer le plus grand nombre de consommateurs possibles, Coca-Cola a diversifé au maximum la boisson mythique afin de donner à chacun le plaisir qu'il lui conviendrait, exemple avec la bouteille aromatisé à la vanille, à la pastèque ou même encore à la cerise avec le Coca-Cola Cherry, ce qui permet de cibler telle ou telle partie des consommateurs.

 Pour accentuer cette diversité, Coca-Cola qui est une marque universelle s'aide de sa notoriété pour faire signer des bouteilles par des icônes de la musique ou de la mode, tel que David Guetta, ou même encore Daft Punk mais également Karl Largerfield, ce qui touche encore plus le public grâce à cette image. Coca-Cola s'est s'adapté au fil du temps, car dans le monde actuel ou l'image du produit est très importante, cette dernière à de l'avance sur tous ces concurrents.

 Au début de sa création, autrement dit durant la première année, la célèbre entreprise qui n'était qu'une recette du pharmacien John Pemberton, ne se vendit qu'à dix neuf verres. Déjà dans le soucis d'innover, l'idée lui venu de diluer le mélange avec de l'eau gazeuse pour proposé une dégustation aux client, ils sont tous unanimes, cette boisson a quelque chose en plus. La boisson fut mise en vente au prix de cinq cent le verre, soit sept centimes d'euros à l'heure d'aujourd'hui.

 Après plus de soixante-dix ans de succès,la marque à la bouteille décide de lancer des produits avec de nouveaux parfums, tel que Fanta, qui est mis au point durant dix ans puis introduit sur le marché en mille neuf cents cinquante, puis Sprite en mille neuf cent soixante et un. Toujours dans le but de renouveller sa gamme et étendre sa sa panoplie de produits, Coca-Cola va racheter l'entreprise Minute Maid, de sorte à s'offrir un tout nouveau produit, les jus d'orange, qui va consister à obtenir un tout autre panel de consommateurs, ce qui encore améliore et offre un choix plus dense à sa gamme.

 En 1980, Roberto Goizueta devient président du Conseil d'Administration et Président directeur général de The Coca-Cola Company ce qui fut un tournant dans l'entreprise car en mille neuf cents quatre vingt six car figure un regroupement de toutes les entreprises de mises en bouteilles américaines au sein d'une nouvelle entité baptisée Coca-Cola Entreprises Inc.

 Il fut également à l'origine de l'introduction du Coca-Cola Light, qui devient la première déclinaison de la marque. En deux ans, le Coca-Cola Light devint la boisson la plus basse calorie sur le marché mondiale, mais également la deuxième boisson la plus vendue derrière sa sona aînée. Autre idée Goizueta, qui voulait donner une autre saveur à la boisson fut pour la première fois en quatre vingt dix neuf ans un changement à la célèbre formule. Lors de différents tests, les gens disaient apprécier la nouvelle formule, rebaptisée New Coke. Malgrès cela, les consommateurs supplièrents les dirigeants de revenir à l'ancienne formule qu'ils aimaient tant, comme une addiction. De par ce fait, l'entreprise écouta les demandes et rétablit sa formule de départ en la renommant Coca-Cola Classic.

 En 1866, Coca-Cola avait proposé un rafraîchissement aux clients d’une petite pharmacie d’Atlanta. Désormais bien ancrée dans son deuxième siècle d’existence, The Coca-Cola Company s’efforce d’apporter une touche de magie à chaque consommateur qui déguste l’un de ses produits parmi plus de cinq cent marques. De Boston à Budapest, en passant par Bahreïn, les clients de Coca-Cola boivent des produits de marques Ambasa, Vegitabeta ou encore Frescolita. Dans les coins les plus reculés du monde, il est toujours possible de consommer un Coca-Cola.